Témoignage du Président

Témoignage de Roger Le Goff, Président de la Commission Locale de l’Eau

Roger Le Goff mailEn tant que Président de la Commission Locale de l’Eau, que retiendrez-vous des travaux d’élaboration du SAGE ?

Le SAGE correspond d’abord à une ambition, celle de trouver un équilibre durable entre les différents usages de l’eau et la nécessaire préservation de notre ressource en eau et des milieux aquatiques. L’enjeu est d’importance. Il en va de notre cadre de vie et de l’avenir de notre territoire pour continuer à boire l’eau du robinet, se baigner dans une eau de qualité, pêcher et déguster des produits de la mer, …

La multiplicité des acteurs, la diversité des attentes ainsi que la complexité des problématiques rend l’exercice difficile. Ainsi, élus locaux, agriculteurs, services de l’Etat, conchyliculteurs, pêcheurs et associations de protection de l’environnement ont travaillé ensemble pendant plus de 3 ans.  Il a fallu tout à la fois être à l’écoute, éduquer, former et convaincre … pour aboutir à un consensus et à la formalisation d’un outil réglementaire. Je tiens d’ailleurs à souligner le travail des équipes techniques et la mobilisation des acteurs au sein des 50 réunions qui ont ponctué ces travaux.

Au terme de cet important travail de concertation, nous avons réussi à dépasser les clivages politiques et les oppositions d’intérêt. Validé à l’unanimité le 04 septembre 2015, nous disposons désormais d’un projet ambitieux, adapté au territoire et partagé par tous les acteurs de l’eau. Il nous appartient désormais de le mettre en œuvre.

Quel message passeriez-vous quant à la mise en oeuvre du SAGE ?

Le SAGE étant approuvé, il faut maintenant mettre en œuvre les actions définies dans le SAGE. Malgré les efforts entrepris ces dernières années, nous devons poursuivre et maintenir notre action au plus près du terrain.

Au-delà de ces actions, il va nous falloir faire œuvre de pédagogie et convaincre pour que chaque usager et habitant prenne conscience des enjeux, partage notre ambition et contribue à son échelle à la préservation de la ressource en eau.

Le travail est différent mais tout aussi enrichissant. Je compte sur chaque membre de CLE pour être l’ambassadeur de ce travail et pour diffuser auprès du plus grand nombre ce projet et l’ambition que l’on s’est fixée au travers du SAGE. L’implication des élus locaux est, à ce titre, essentielle.

Je souhaite dans les années à venir, que le SAGE Sud Cornouaille soit un territoire d’expérimentation et d’exemplarité dans le domaine de l’eau. L’eau est un bien universel qui n’appartient à personne. Nous avons la responsabilité de transmettre aux générations futures un patrimoine en meilleur état que celui que nous avons reçu !