Physico / chimie

Le suivi des param√®tres physico chimiques concerne principalement l’azote et le phosphore qui sont des bons indicateurs de pression humaine sur le milieu. Par ailleurs, les nitrates ainsi que le phosphore, sont utilis√©s par les algues et le phytoplancton pour leur croissance et peuvent √™tre √† l’origine de ph√©nom√®nes d’eutrophisation (croissance excessive des algues), enjeux majeur sur le territoire.

L’azote

L’azote mesur√© dans les eaux est sous la forme des nitrates (NO3).
Cette forme d’azote provient principalement :

  • des exc√©dents de fertilisation agricole (engrais min√©raux ou organiques) ou de fertilisation de particuliers,
  • de rejets sp√©cifiques (certaines usines),
  • de la d√©gradation par les bact√©ries de diverses mati√®res organiques.

Le phosphore

Le phosphore que l’on retrouve dans les eaux est soit sous forme particulaire soit sous forme dissoute (orthophosphates).
Ses origines sont variées et peuvent provenir :

  • de l’√©rosion des sols agricoles enrichis en phosphore (P sous forme particulaire)
  • rejets d’assainissement, d’usines, de piscicultures (P dissous ou phosphate)

Les proportions entre phosphore particulaire et phosphore dissous diff√®rent selon les conditions : en temps de pluie P particulaire > P dissous alors qu’en dehors des p√©riodes de crue P particulaire < P dissous.

Le protocole de suivi est donc ajusté aux conditions pluviométriques, à savoir un suivi régulier sur le paramètre orthophosphates et des prélèvements complémentaires sur le paramètre phosphore total après de forts épisodes pluvieux (10mm).