1er plan 2010-2015

La Communauté de communes du Pays Fouesnantais et Concarneau Cornouaille Agglomération sont partenaires depuis 1999 dans les actions préventives de lutte contre les algues vertes en Baie de la Forêt. Dans le cadre de l’appel à projet lancé par le gouvernement en 2010, les 2 collectivités partenaires ont travaillé à l’élaboration et à la mise en œuvre du 1er Plan de lutte contre les algues vertes sur la période 2012-2015.

Un projet de territoire fédérateur

La version finale du projet a été déposée en décembre 2011, avant d’être validée officiellement le 11 février 2012 par l’ensemble des partenaires : Préfecture de région, Conseil Régional de Bretagne, Conseil Général du Finistère, Communauté de Communes du Pays Fouesnantais, Concarneau Cornouaille Agglomération, Chambre d’Agriculture ainsi que les représentants d’association.

signature PAV 11-02-12

signature du plan algues vertes le 11 février 2012

Localement, les bassins versants identifiĂ©s dans le cadre du plan «algues vertes» sont les bassins versants du Lesnevard, Moros et MinaouĂ«t car ils contribuent Ă  hauteur de 90 % dans les apports d’azote de la Baie de la ForĂŞt.

La formalisation du projet se fait Ă  travers trois chartes :

  • Une charte de territoire signĂ©e par l’Etat, les financeurs, le porteur de projet et la Chambre d’Agriculture et les autres maĂ®tres d’ouvrage (communes et syndicats d’eau). Ce document prĂ©sente les objectifs du territoire et l’engagement de chacun des acteurs.
  • Une convention cadre pour l’accompagnement individuel des agriculteurs signĂ©e par l’Etat, le porteur de projet, la Chambre d’Agriculture et les organismes de conseil. Ce document a pour objectifs de dĂ©finir les missions de chacun, les modalitĂ©s de paiement, la transmission des donnĂ©es…
  • La charte d’engagement individuel entre l’agriculteur et le porteur de projet qui prĂ©cise les objectifs d’amĂ©lioration de pratiques de l’exploitant.

Pour en savoir plus, consultez les documents associés au 1er plan de lutte contre les algues vertes 2010-2015.

Un bilan encourageant

Le 1er Plan contre les algues vertes 2012-2015 est arrivé à échéance.  Même si le phénomène des marées vertes n’est pour l’heure pas éradiqué, le bilan du 1er plan est plutôt encourageant marqué par :

  • Un engagement fort des agriculteurs (96% des exploitations agricoles diagnostiquĂ©es et 74% des exploitations engagĂ©es dans des amĂ©liorations de pratiques)
  • Une diminution des concentrations en nitrates sur l’ensemble des cours d’eau suivis (passant d’une moyenne de 40 Ă  45 mg/l en 2010 Ă  une moyenne de 30 Ă  35 mg/l de nitrates).

L’objectif de qualité fixé pour 2015 dans les quatre cours d’eau principaux (Minaouët, Moros, Saint Jean et Saint Laurent) a été atteint et la dynamique de diminution des concentrations en nitrates se confirment en 2016 et 2017. Dans le cadre de ce second plan algues vertes, il s’agira d’atteindre un nouvel objectif pour 2021, entre 20 à 27 mg/l selon les cours d’eau. Les efforts doivent donc être maintenus …

Ce travail a permis d’instaurer un climat de confiance avec les agriculteurs et d’initier une dynamique qui devrait se poursuivre dans la mise en œuvre du second plan de lutte contre les algues vertes 2017-2021.

Bilan du 1er plan de lutte contre les algues vertes de la Baie de la ForĂŞt