Assainissement des eaux usées

L’assainissement des eaux usĂ©es a pour objectif de collecter et de traiter les eaux usĂ©es de manière durable en limitant l’impact sur le milieu naturel.

On diffĂ©rencie deux types d’assainissement :

  • l’assainissement collectif : ensemble composĂ© d’une (ou plusieurs) station(s) d’Ă©puration, d’un rĂ©seau de raccordement des habitations Ă  cette station, et d’Ă©quipements annexes. Le raccordement Ă  un rĂ©seau d’assainissement collectif concerne un habitat plutĂ´t concentrĂ©,
  • l’assainissement non-collectif (ANC) ou individuel, dĂ©signe tout système d’assainissement des habitations non raccordĂ©es au rĂ©seau public (dispositif autonome d’assainissement des eaux usĂ©es). Il s’agit le plus souvent d’habitas dispersĂ©s.

En 2011, la population prĂ©sente sur le territoire s’Ă©levait Ă  95 417 habitants. La population raccordĂ©e au rĂ©seau collectif, dont les effluents sont rejetĂ©s dans les bassins versants après traitement est de 70 000 habitants. La population non raccordĂ©e (donc en système autonome) prĂ©sente sur le territoire reprĂ©sente 25 000 habitants.

La capacitĂ© nominale globale des stations d’Ă©puration est pratiquement atteinte. Les rendements Ă©puratoires sont excellents. La part industrielle est largement prĂ©pondĂ©rante.

En ce qui concerne l’assainissement non collectif, les inventaires ont Ă©tĂ© rĂ©alisĂ©s sur l’ensemble des communes. Environ 12% des dispositifs sont dĂ©faillants.